le site:

 

 

 

 

 

 



 

 



Confrérie de la Pierre de SALLES

Voir au bas de la page 1 mai 2015

***************


La pierre de Salles est une pierre calcaire blanche utilisée dans les bâtiments du Ségala.
1er chapitre : 1er mai 2010
lieu à 7 km de Carmaux    
Objet : concourir à la mise en valeur de la pierre de Salles-sur-Cérou, de son patrimoine culturel et de ses traditions en rassemblant toutes les personnes qui favorisent et développent cette action.
Siège social : mairie, 81640 Salles.                                                                       
En effet, pendant plusieurs siècles, nos anciens ont extrait et taillé cette pierre si caractéristique des carrières de notre village, afin de construire des édifices qui sont encore magnifiques. Cordes en est le plus bel exemple.
Le charme de ce grés est due a ces différentes couleurs qui vont du paillé a l'ocre en passant par le flammé et même la violine.
L'emblème de notre bannière reproduit une gravure vue sur un linteau de porte d'une maison de notre village. Cette gravure représente les outils du tailleur de pierre.

 

Le 5e festival de la pierre de Salles s'est déroulé sous un beau soleil et dans une atmosphère printanière et bon enfant. Il s'inscrit dans la tradition des précédents et il laissera une trace avec la réalisation d'une fontaine publique en grès de Salles par les compagnons tailleurs de pierre. Pour Henri Barrou, maire, « à Salles, nous avons trouvé l'âme de notre village ; elle est gravée dans ses pierres, dans son histoire, dans ses coutumes, dans ses fêtes et dans sa langue, la lengua nostra ». La rue principale, les ruelles, places et placettes étaient occupées par les nombreux exposants du vide-greniers, de la foire à tout, du marché des produits du terroir, par les tailleurs de pierre, les charpentiers… 

Victor La Ritournelle, brin de muguet à la pochette, tournait la manivelle de son orgue de Barbarie égrenant des mélodies connues qui se propageaient dans les rues. Le public était visiblement heureux de découvrir ce charmant village, de partager un moment de rencontre, d'échange et de convivialité. Un temps fort et coloré avec la tenue du 2e grand chapitre de la Confrérie de la Pierre de Salles entourée par de nombreuses confréries Ont été intronisés aux sons de la cornemuse et du tambour : Didier Somen maire de Taïx et président de la CCSC, René Michel et Pierre Pistre respectivement grand chancelier et trésorier de la Cunhère du Sidobre, Anita Izard, Hubert Gaud ancien carrier et tailleur de pierre, Alain Rouquier grand chancelier de la confrérie de l'Ail Rose de Lautrec.

Source : La Dépêche du Midi

un peu d'histoire

A l'origine, le pont de Salles était composé de quatre arches en ogive et fut construit en forme de dos d'âne. La chaussée était alors constituée d'un agglomérat de cailloux et de terre. C'était une voie charretière de 3,05 m bordée de parapets en pierre trop bas pour assurer une protection efficace. De 1850 à 1950, le pont a connu de nombreuses transformations. Des quatre arches en ogive, seules les deux des rives ont été conservées. Les deux autres ont totalement disparu. Le parapet en pierre a été remplacé par un parapet en ferronnerie et la chaussée est portée à 4,50 m avec deux trottoirs de 0,75 m chacun.

En 1975, c'est le tablier du pont qui est renforcé pour permettre le passage des véhicules sans limitation de charge. La largeur de la chaussée est portée à 4,90 m, structurée par 16 poutrelles-caisson métalliques et les trottoirs ramenés à 0,40 m. Ces poutrelles sont cependant très glissantes en hiver. Attention si vous empruntez le pont, notamment en deux roues... En anecdote, l'histoire raconte que sous le pont, se trouvait autrefois un petit pavillon qui était destiné à rendre la justice.

d'apres revue de la mairie de salles

 
 

Membres

L'association est composée de:

Grand Appareilleur :
Grande Epistolière :
Tél.
e-mail :
Chapitre : le 1er mai


 


le 1 er mai 2015 a eu lieu le 9ème chapitre de la confrérie de la Pierre de Salles
Après un accueil bien sympathique, sous un ciel couvert, la pluie au rendez-vous n'a pas empêché les confréries de défiler dans les rues du village.

les tailleurs de pierres à l'œuvre